Rougeole

Avis de non-responsabilité
La teneur des rubriques est fournie à titre d’information uniquement et ne peut être utilisée à des fins diagnostiques ou thérapeutiques. Elle ne remplace pas les conseils et les traitements médicaux personnalisés. Medgate a compilé les informations avec soin, mais ne peut garantir leur exactitude ni leur exhaustivité. Medgate décline toute responsabilité pour les dommages pouvant résulter de l’utilisation de ces informations. Vous êtes malade et avez besoin d’aide? Nos médecins sont à votre disposition 24 heures sur 24 via la Medgate App.

Introduction

La rougeole – ou «première maladie» – est une maladie infantile classique qui peut néanmoins apparaître aussi à l’âge adulte, entraînant parfois des complications extrêmement graves. Très contagieuse, cette maladie infectieuse est causée par un virus. Les symptômes typiques de la rougeole sont la fièvre, une intense sensation de malaise général et une éruption cutanée sur des zones étendues du corps. Pendant l’infection, une forte fièvre apparaît à deux reprises. Des complications telles que les otites et la pneumonie sont relativement fréquentes. La période d’incubation – soit le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition de la maladie – dure généralement de huit à dix jours. Contracter la rougeole immunise pour le reste de la vie et protège contre toute nouvelle infection par le virus de la rougeole. Il existe une vaccination préventive, qui est recommandée dans le Plan de vaccination suisse.

Masern

Symptômes

La rougeole évolue généralement en deux étapes: la phase prodromique, et la phase principale. Dans la phase prodromique, des symptômes de type grippal tels que la fièvre (jusqu’à 40 °C), la fatigue, des maux de tête, des douleurs abdominales ou une conjonctivite apparaissent. Une toux sèche, un rhume, un mal de gorge ou des taches blanc-grisâtre sur la muqueuse buccale peuvent également apparaître dans cette phase, qui dure de trois à sept jours. La température corporelle revient alors, passagèrement, à une valeur normale.

Après cet intervalle sans fièvre, la deuxième phase commence: c’est alors le stade de l’éruption. La température du corps augmente à nouveau, pouvant dépasser 39 °C, alors qu’apparaît l’éruption cutanée typique de la rougeole: tout d’abord derrière les oreilles, elle s’étend ensuite au visage, au torse et aux extrémités, et vire par la suite au brunâtre. Cette phase dure de six à sept jours. Ensuite, la fièvre baisse, l’éruption cutanée ainsi que les autres symptômes s’atténuent petit à petit, tandis que la toux peut continuer une à deux semaines de plus. Il est préférable de contacter un médecin si vous suspectez une rougeole chez votre enfant.


Évolution

L’évolution de la rougeole peut varier considérablement; elle dépend de la façon dont le système immunitaire de la personne affectée réagit à l’infection. La période d’incubation – le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition de la maladie – dure de huit à dix jours.

La rougeole peut évoluer vers de graves complications, causées soit par le virus lui-même, soit par une infection bactérienne, telles que, par exemple, une otite ou une pneumonie. La rougeole peut aussi avoir une redoutable complication, à savoir l’encéphalite, qui provoque des pertes de connaissance, des convulsions, des crises d’épilepsie ou des paralysies. Si, dans la majorité des cas, l’encéphalite guérit complètement, elle peut aussi être mortelle, ou causer des lésions cérébrales permanentes chez un tiers des patients qui en sont atteints. Autre complication possible bien que très rare – jusqu’à 170 pour 100 000 patients atteints de rougeole et ne survenant que six à huit ans après l’infection –, la panencéphalite sclérosante subaiguë (PESS) est une maladie incurable et fatale. C’est chez les nourrissons atteints d’une rougeole dans leur première année de vie que le risque de PESS est le plus élevé.

La rougeole est plus répandue chez les enfants que chez les adultes, mais c’est chez les adultes que les complications surviennent plus fréquemment.


Causes

La rougeole est causée par une infection virale; celui-ci est transmis par gouttelettes, par exemple lorsque l’on tousse, que l’on éternue ou que l’on parle. Le virus pénètre dans l’organisme à travers les muqueuses des voies respiratoires, de la bouche ou des yeux.

La rougeole est très contagieuse: un contact même bref avec une personne infectée suffit pour contracter la maladie. Et c’est, approximativement, au cours des quatre jours qui précèdent et des quatre jours qui suivent l’apparition de l’éruption que le risque d’infection est le plus élevé.


Diagnostic

Si un médecin suspecte la présence de la rougeole, ce diagnostic préliminaire doit être confirmé par un test de laboratoire: car les cas de rougeole doivent obligatoirement être déclarés. Même les cas suspectés de rougeole sont soumis à l’obligation d’informer les autorités dans les 24 heures.


Traitement/thérapie

Il n’existe pas, à proprement parler, de thérapie pour lutter contre la rougeole. En fait, seuls les symptômes sont traités, par exemple, en abaissant si nécessaire la fièvre avec des médicaments. Ou en assombrissant la pièce si le patient est gêné par la lumière, ce qui est fréquent lors de la rougeole. Il se peut que les patients atteints de formes plus sérieuses nécessitent de soins intensifs, ou – dans certains cas de pneumonie graves – qu’ils doivent être placés sous respiration artificielle.


Prévention

Il existe un vaccin contre la rougeole, lequel empêche des complications qui peuvent être très graves, voire mortelles. Selon le Plan de vaccination suisse, les enfants doivent être vaccinés contre la rougeole, en leur administrant une première dose à l’âge de 9 mois et deuxième dose à 12 mois. C’est ce que l’on appelle la ROR, soit la vaccination qui protège toute la vie contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Comme il s’agit d’un vaccin vivant à base de virus atténués, celui-ci ne doit pas être utilisé chez les nourrissons de moins de 6 mois, les femmes enceintes, chez les personnes souffrant d’une immunodéficience ou sous traitement immunosuppresseur, ou encore chez les personnes présentant une allergie grave aux composants du vaccin.

Télécharger la Medgate App

Jour et nuit, toute l’année, nous sommes là pour vous. Où que vous vous trouviez: plus de 100 médecins expérimentés prennent soin de vous. Voyez un médecin là où vous en avez besoin.