Troubles dépressifs

Avis de non-responsabilité
La teneur des rubriques est fournie à titre d’information uniquement et ne peut être utilisée à des fins diagnostiques ou thérapeutiques. Elle ne remplace pas les conseils et les traitements médicaux personnalisés. Medgate a compilé les informations avec soin, mais ne peut garantir leur exactitude ni leur exhaustivité. Medgate décline toute responsabilité pour les dommages pouvant résulter de l’utilisation de ces informations. Vous êtes malade et avez besoin d’aide? Nos médecins sont à votre disposition 24 heures sur 24 via la Medgate App.

Introduction

Les troubles dépressifs apparaissent souvent pendant la saison froide, lorsque les journées sont raccourcies, et que les températures froides et l’humidité influent sur l’humeur. Les personnes qui en souffrent se sentent déprimées, apathiques, démotivées, épuisées et tristes sur une longue période. En outre, des symptômes physiques peuvent survenir, tels que des maux de tête ou des problèmes gastro-intestinaux. Par ailleurs, la morosité, lorsqu’elle persiste, incite souvent à limiter les contacts sociaux, ce qui par ricochet les fera sentir de plus en plus seules.

Les personnes âgées sont particulièrement sujettes aux épisodes dépressifs. Les femmes sont plus fréquemment touchées par les troubles dépressifs que les hommes. Les troubles de l’humeur peuvent avoir plusieurs causes: le stress, notamment, ou des événements douloureux tels qu’une séparation ou le décès d’un être cher.

Les spécialistes font la distinction entre la dépression légère, la dépression modérée et la dépression grave. Les troubles dépressifs et donc la dépression saisonnière font partie des dépressions légères à modérées. Or, même anodins, ces troubles peuvent être très pénibles. Il est par conséquent très important que ces symptômes soient pris au sérieux, en s’adressant rapidement à un spécialiste qui examinera ces manifestations d’humeur dépressive.


Symptômes

Les troubles de l’humeur se manifestent par divers symptômes. Les femmes sont plus fréquemment touchées par les troubles dépressifs que les hommes: selon les spécialistes, les fluctuations hormonales provoquées par le cycle menstruel et les bouleversements hormonaux survenant pendant la puberté, la grossesse ou la ménopause ont une forte influence sur le psychisme. Les symptômes typiques d’une dépression sont la fatigue, l’abattement, le désintérêt, l’épuisement, l’apathie, le retrait social, l’irritabilité, le manque d’appétit, les vertiges, les troubles gastro-intestinaux ou les troubles du sommeil. Les hommes, pour leur part, sont enclins à prendre davantage de risques, ou peuvent se sentir agités, nerveux, insatisfaits et avoir un comportement agressif. Et à mesure que l’on avance dans le grand âge, le risque de subir des épisodes dépressifs augmente, sous l’effet des changements de vie, des maladies et des traitements médicamenteux.


Évolution

Les troubles dépressifs apparaissent généralement à l’automne et peuvent persister jusqu’au printemps. Lorsque les jours sont plus longs et que l’on peut refaire le plein de lumière, les symptômes disparaissent souvent d’eux-mêmes. Une alimentation équilibrée et beaucoup d’exercice en plein air favorisent la guérison et rendent ces troubles plus supportables. Or, même légers, les troubles de l’humeur peuvent être fort pénibles. Il est par conséquent très important que les personnes concernées prennent ces symptômes au sérieux, et qu’elles s’adressent rapidement à un spécialiste pour examiner ces manifestations d’humeur dépressive.


Causes

Les humeurs dépressives ont des causes multiples. En particulier dans le cas de la dépression hivernale, le manque de lumière pendant les mois d’automne et d’hiver peut être un facteur déclenchant. Cela entraîne une production anarchique des hormones et des neurotransmetteurs (par exemple, la dopamine, la norépinéphrine, la sérotonine et les endorphines) dans le cerveau, ce qui peut entraîner des sautes d’humeur, des troubles dépressifs ou une dépression saisonnière. Parmi les autres causes figurent le stress permanent, la perte d’emploi, une séparation ou le décès d’un proche.


Diagnostic

Le cas échéant, un médecin posera un diagnostic d’humeur dépressive, comme la dépression hivernale ou le trouble affectif saisonnier, sur la base des antécédents médicaux du patient (anamnèse). Si les symptômes, qui se divisent en symptômes principaux et secondaires, persistent pendant plus de deux semaines, il peut s’agir d’une dépression saisonnière. Pour pouvoir établir un diagnostic sûr, l’humeur dépressive doit s’accompagner de deux symptômes principaux (désintérêt, manque d’énergie) et de deux symptômes secondaires (problèmes de concentration, baisse de l’estime de soi, vision pessimiste).


Traitement/thérapie

La thérapie contre l’humeur dépressive diffère en fonction de la gravité de la maladie. Les cas plus légers peuvent tirer avantage de mesures simples telles que la marche ou l’exercice en plein air, ou un régime riche en glucides et en tryptophanes – un acide aminé que l’on trouve notamment dans le poisson. Si les symptômes sont plus graves et perdurent, il est important de consulter un médecin. Des médicaments naturels tels que le millepertuis peuvent éventuellement être prescrits. Le médecin discute avec la patiente ou le patient du traitement prévu afin d’éviter les effets secondaires ou les interactions avec d’autres médicaments.


Prévention

Même si l’humeur dépressive se manifeste souvent en automne et en hiver, la dépression saisonnière peut apparaître tout au long de l’année. Faire des promenades ou du sport en plein air peut prévenir les troubles de l’humeur: en effet, l’exposition à la lumière et l’exercice stimulent la libération de sérotonine, l’hormone du bonheur. Les aliments riches en glucides ou contenant l’acide aminé tryptophane participent également à la synthèse de la sérotonine.

Télécharger la Medgate App

Jour et nuit, toute l’année, nous sommes là pour vous. Où que vous vous trouviez: plus de 100 médecins expérimentés prennent soin de vous. Voyez un médecin là où vous en avez besoin.